Publication

ENS des Platrières : sauvegarde de la Garidelle fausse nigelle

L’Espace Naturel Sensible des plâtrières est situé à quelques encablures de La Roque-sur-Pernes, de Pernes-les- Fontaines et de L’Isle-sur-la-Sorgue. On peut encore y voir les vestige de l’usage du gypse utilisé pour décorer les maisons ou les églises.

Celui-ci était extrait tout près, sur plus de 180 hectares, avant que l’exploitation ne soit arrêtée.
La nature a désormais repris ses droits, faisant éclore pins d’Alep, chênes verts et garrigue dans ces Plâtrières.

Sitôt passé le chemin de pierres blanches, vestiges du temps passé, il faut de bonnes jambes pour grimper mais la récompense est au bout du chemin : on peut y découvrir la jolie Nigelle bleue, ou encore la Garidelle fausse nigelle elle-aussi qui se détache sur le blanc des roches.

Et si l’on est attentif, on peut aussi admirer l’Ophrys de Provence, orchidée rare et fragile qu’on veillera à ne pas écraser. Trois bonnes raisons de protéger ce site, auxquelles on ajoutera la chance rare, d’observer un Guêpier d’Europe aux couleurs si vives : l’oiseau fait partie des animaux-ingénieurs dont l’habitat en profondeur joue un rôle majeur dans les écosystèmes. (Source)

Focus espèce : la Garidelle fausse nigelle (Nigella nigellastrum).
Source : https://www.florealpes.com/

Il s’agit d’une plante messicole devenue extrêmement rare en France, espèce emblématique de la sauvegarde des plantes des moissons. Elle est protégée au niveau national.

Cet automne, des travaux ont été réalisés sur l’ENS sur le site de la Garidelle fausse nigelle près de la Grange des Méchants (Pour plus de détails, consulter le document ci-dessous). Il est important désormais d’assurer une gestion durable pour la sauvegarde de l’espèce.