5 - Actions juridiques

Trafic de glyphosate en Vaucluse : les vents contraires

Alors que la Commission européenne vient de renouveler pour 10 ans l’autorisation du glyphosate pour les professionnels de l’agriculture, 3 vauclusiens se sont retrouvés au tribunal le 21 novembre dernier pour trafic de ce produit auprès de particuliers (produit interdit d’usage par les particuliers depuis 2019).

Ce business juteux (59 000€) a permis de vendre 2400 L de produit provenant d’Espagne ou d’Italie.

Malgré un rappel à l’ordre de la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations) le trafic s’est poursuivi.

France Nature Environnement Vaucluse s’est portée partie civile ainsi que la LPO et les fédérations FNE nationale et régionale.

Produit interdit d’usage par les particuliers depuis 2019

Au regard du développement de ce type de trafic et des enjeux environnementaux (pollution des sols, de l’eau et de l’air) et des risques sanitaires, nous espérions un jugement permettant de dissuader les potentiels auteurs de ce type de fraude. Les juges n’ont pas entendu l’ensemble de nos arguments et les auteurs de ce trafic ont été condamnés à des peines de prison (avec sursis) et de faibles amendes.

Quant aux utilisateurs du glyphosate (plus de  650 acheteurs répertoriés) un premier groupe de 8 a dû répondre présent à une journée de sensibilisation animée par notre fédération vauclusienne dans le cadre de la convention qui nous lie au parquet d’Avignon.

Stage de citoyenneté – Juillet 2023

Nos articles sur le sujet :