2 - Avis et Communiqués

Tri à la source des biodéchets obligatoire dans 1 an

Le 31 décembre 2023, le tri à la source des biodéchets sera obligatoire pour tout le monde, conformément à la loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire. Autrement dit, il ne sera plus possible de les mettre dans la poubelle classique.

Qu’est-ce que les biodéchets ?

Les biodéchets sont composés des déchets alimentaires (épluchures, restes de repas, etc.) et des déchets verts (tonte d’herbe, feuilles mortes, branchages, etc.).

Ces déchets représentent un tiers des poubelles d’ordures ménagères résiduelles. Ces poubelles sont soit incinérées soit enfouies. Or, les biodéchets sont essentiellement composés d’eau. Pour l’incinération, il est donc nécessaire d’utiliser énormément d’énergie afin de brûler… de l’eau !

Ce gâchis est d’autant plus conséquent que les biodéchets sont très utiles au sol car ils le fertilisent. Pour toutes ces raisons, il ne sera plus possible de les mettre dans la poubelle du tout-venant.

Le tri à la source : quelles solutions ?

Le tri à la source des biodéchets permet plusieurs procédés. Les principaux sont la collecte séparée et le compostage individuel ou collectif des biodéchets.

La collecte séparée doit être mise en place par la collectivité territoriale ayant la compétence déchets. Une poubelle spécifique doit alors être créée.

Pourquoi choisir le compostage lorsque cela est possible ?

Le compostage présente de nombreux avantages notamment :

  • suppression de la pollution liée au transport de ces déchets pour le compostage au jardin ou sur site
  • baisse du coût de gestion des déchets pour les structures
  • enrichissement du sol
  • baisse du coût d’entretien des jardins et espaces verts en économisant l’achat de terreau et engrais

Compostage : accompagnement des structures par FNE Vaucluse

FNE Vaucluse, par le biais de son guide-composteur, propose d’accompagner les structures afin de mettre en place le compostage sur site. L’objectif est de conseiller les établissements intéressés à installer des composteurs sur leur terrain et de former le personnel dans le but de pérenniser le compostage tout en visant l’autonomie.

Pour toutes questions : justine.bati@fne-vaucluse.fr

%d blogueurs aiment cette page :