1 - Actualités

Bilan du World CleanUp Day 2020 en Vaucluse

La réunion pour dresser le bilan du World CleanUp Day (WCUD) 2020 en Vaucluse s’est tenue le 20 octobre 2020.

Après un bref mot d’introduction de Jean-François Samie, président de France Nature Environnement Vaucluse, Justine Bati et Isis Reynaud-Dall’Agnola, chargées par la fédération de la coordination de cette journée, ont résumé ce « World CleanUp Day » 2020.

Compte rendu de la journée du World CleanUp Day 2020

« Malgré une météo peu clémente par endroit et surtout malgré une situation sanitaire dégradée, les Vauclusiens ont répondu présents le 19 septembre dernier. Cette année encore, la mobilisation était forte, en dépit d’un certain nombre d’annulations d’opérations de nettoyage. Le nombre de participants a largement augmenté en comparaison des années précédentes. Le Vaucluse obtient de nouveau un triste record de déchets ramassés avec plus de 101 tonnes récupérées dans la nature. Des déchets de toutes sortes mais, COVID oblige, un petit nouveau a été retrouvé partout : le masque. »

« Une grande diversité d’acteurs locaux ont pris part à cette Journée mondiale de nettoyage des déchets. Ainsi, de nombreuses associations, mairies, collectivités territoriales, services publics et entreprises ont participé de près ou de loin à cet événement. Cependant, avec la crise sanitaire, très peu d’établissements scolaires ont pu répondre présents. Les enfants, souvent moteurs, sont quand-même venus le weekend avec leurs parents. »

« Cette année et pour la première fois, a été expérimenté un “Cyber World Clean Up Day”. L’occasion, pour chaque personne, de nettoyer ses données numériques (mails, photos, fichiers, etc.). Dans le Vaucluse, une seule opération de nettoyage a été recensée. Pour l’année prochaine, France Nature Environnement Vaucluse s’emploiera à développer cet événement, lui aussi nécessaire pour la préservation de l’environnement. »

Réunion de bilan :

Malgré une assistance réduite (mesures sanitaires obligent !) la réunion bilan de ce 20 octobre a permis de débattre de la problématique des déchets sauvages dans notre département.

 Sylvie Flamand, conseillère municipale de Loriol-du-Comtat, a fait part de ses difficultés à faire respecter la réglementation liée au ramassage des déchets et même à maintenir propres les points d’apport volontaire.

 Jean-Pierre Saussac, président de la Nesque Propre, a partagé ses expériences et souhaité :

  • un changement d’appellation des déchetteries en « espace tri »,
  • une communication élargie des chiffres. Le but, ce faisant, est d’agir concrètement contre les incivilités liées à l’abandon de déchets dans la nature,
  • une réflexion sur les meilleurs moyens d’y mettre fin.

Jean-Paul Bonneau, coordinateur du groupe déchets au sein de la fédération FNE Vaucluse, a redit la nécessité d’une réflexion sur un fonctionnement des déchetteries compatible avec leur utilisation par des artisans.

Nous remercions :

  • La mairie de Carpentras pour la mise à disposition de la salle des fêtes de Serres
  • Les élus d’Althen des Paluds, Bédoin, Loriol du Comtat, Mornas, Pernes-Les-Fontaines, Sorgues, Venasque, qui se sont déplacés pour ce bilan, ainsi que madame Poirson, députée de la 3ème circonscription, qui a délégué son attachée parlementaire. Pour les 2 522 bénévoles qui ont donné de leur temps pour que le département soit plus propre, le soutien de leurs représentants, municipaux, départementaux ou régionaux est précieux !
  • Tous les bénévoles de nos chantiers ! Nous leur donnons d’ores et déjà rendez vous en 2021, car  le World Clean Up Day aura (hélas) encore toutes ses raisons d’être l’année prochaine !
SUR LE MÊME SUJET

Retrouvez notre page spéciale consacrée au “World CleanUp Day” en Vaucluse.