1 - Actualités

Le Parc Naturel Régional Mont-Ventoux est né !

C’est officiel : le Parc Naturel Régional (PNR) Mont-Ventoux est né !

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, a confirmé ce lundi sa création. Et le 1er Ministre, par le décret du 27 juillet 2020, a validé le classement en Parc de ce territoire.

Sa gestion est confiée au Syndicat mixte de gestion du Parc naturel Régional du Mont-Ventoux, suite à la modification des statuts du Syndicat mixte d’aménagement et d’équipement du Mont-Ventoux par arrêté préfectoral du 29 juillet 2020.

35 communes vauclusiennes ( sur 39) ont voté POUR se regrouper dans son périmètre d’étude.

  • En totalité, les territoires des communes de : Aurel, Bédoin, Blauvac, Brantes, Caromb, Crestet, Crillon-le-Brave, Entrechaux, Faucon, Flassan, Le Barroux, Le Beaucet, Malaucène, Malemort-du-Comtat, Mazan, Méthamis, Modène, Monieux, Mormoiron, Puyméras, Saint-Christol, Saint-Didier, Saint-Hyppolyte-le-Graveyron, Saint-Léger-du-Ventoux, Saint-Pierre-de-Vassols, Saint-Trinit, Sault, Savoillans, Vaison-la-Romaine, Venasque, Villes-sur-Auzon.
  • En partie, les territoires des communes de : Aubignan, Carpentras, Pernes-les-Fontaines, Velleron.

Le Parc Naturel Régional Mont-Ventoux devient ainsi le 9ème PNR en Région Sud et le 55ème au niveau national.

Quelques rappels sur l’histoire et les missions des PNR

L’histoire des parcs naturels régionaux français remonte aux années 60, au sein de la Datar, la délégation à l’aménagement du territoire.

Le décret du 1er mars 1967 indique quels territoires peuvent prétendre à leur classement en PNR :

« le territoire de tout ou partie d’une ou de plusieurs communes lorsqu’il présente un intérêt particulier par la qualité de son patrimoine naturel et culturel, pour la détente, le repos des hommes et le tourisme, qu’il importe de protéger et d’organiser »

Extrait du décret du 1er mars 1967, signé par le Général de Gaulle, instituant les Parcs naturels régionaux,

Un PNR préserve et développe les qualités d’un lieu de vie. À la différence d’un Parc national qui, lui, protège et conserve un espace naturel.

L’article R333-4 du Code de l’Environnement fixe les cinq missions des Parcs naturels régionaux :

  • la protection et la gestion du patrimoine naturel, culturel et paysager,
  • l’aménagement du territoire,
  • le développement économique et social,
  • l’accueil, l’éducation et l’information,
  • l’expérimentation, l’innovation

Un succès partagé entre tous les acteurs de ce projet

La création officielle du PNR Mont-Ventoux intervient après environ un demi-siècle de travail et de concertations. Déjà annoncée en février par le chef de l’État, cette naissance a bénéficié de la conjugaison de trois facteurs déterminants :

  • une formidable mobilisation de citoyens conscients de la nécessité de protéger et de valoriser les patrimoines naturels et culturels de leur territoire ;
  • un immense travail d’écoute et de pédagogie de la part d’un « médiateur remarquable », le Préfet Michel Sappin, mais aussi de la part de Jacqueline Bouyac*;
  • et enfin la chance de pouvoir compter sur la force de conviction et l’autorité du Président de Région, Renaud Muselier.

Aujourd’hui, tous ceux qui se sont impliqués pour la création de ce parc ressentent une joie immense. Ils n’en restent pas moins conscients que, plus que jamais, un travail immense qui les attend.

*Jacqueline Bouyac : Vice-Présidente de la Commission Biodiversité, Développement durable, Parcs naturels régionaux et Mer.

DU PLUS ANCIEN À AUJOURD’HUI, RETROUVEZ TOUS NOS ARTICLES SUR CE SUJET
%d blogueurs aiment cette page :