1 - Actualités

Zones commerciales : “Stop !” ou “encore” ?

« Prendre immédiatement des mesures coercitives pour stopper les aménagements de zones commerciales périurbaines très consommatrices d’espace ». Voici l’une des 150 propositions ((objectif 3, Proposition SL3.3) que la Convention citoyenne pour le Climat a remises au gouvernement.

Ses 150 participant(e)s, tiré(e)s au sort pour former un panel représentatif de la population française, avaient pour mandat de :

Définir une série de mesures permettant d’atteindre une baisse d’au moins 40 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 (par rapport à 1990) dans un esprit de justice sociale.”

Site officiel de la Convention citoyenne pour le climat

Après plus de 8 mois de travail, d’auditions et de débats, la Convention a remis ses propositions.

Ce 29 juin 2020, le président Macron – mais pas encore le parlement – en a adopté 146 sur 150.

Les citoyens sont de plus en plus nombreux à penser que l’hyper consommation ne garantit pas une vie meilleure et que l’artificialisation qu’elle génère obère l’avenir.

La proposition des 150 sur l’aménagement des zones commerciales s’inscrit dans cette tendance profonde. Les 150 disent clairement “STOP !” aux aménagements de zones commerciales périurbaines, et “STOP !” à l’urbanisation de notre campagne. Une évidence qui n’a pas encore diffusé jusqu’aux élus, trop nombreux encore à dire “ENCORE” !

Aussi, il est sans doute trop tard pour empêcher une énième zone commerciale dans le bassin de vie avignonnais (7 000 m2 pour “Horizons Provence” à Monteux).

Mais la convention citoyenne redonne peut-être espoir à nos amis gardois, en lutte contre un entrepôt logistique Amazon à Fournès (50 000 m² et de la hauteur des arènes de Nîmes).

68 collectifs citoyens de toute la France demandent que la douzaine de projets d’entrepôts géants d’e-commerce d’Amazon et Alibaba soient bien inclus dans cette mesure.