1 - Actualités

Contre les « chasses traditionnelles » des oiseaux

Le ministère de la transition écologique et solidaire a ouvert plusieurs consultations publiques concernant les quotas de « chasses traditionnelles » dans plusieurs départements français. Le Vaucluse est particulièrement concerné puisqu’il est possible d’y pratiquer la chasse à la glu.

Strictement identiques à ceux de l’année précédente, les arrêtés proposés prévoient d’autoriser à nouveau pour la campagne de chasse 2020-2021 la capture de 156 030 oiseaux sauvages. France Nature Environnement vous invite à donner votre avis sur le site web du ministère avant le 17 juillet 2020.

Pourquoi faut-il se mobiliser contre ces chasses ?

Ces chasses dites « traditionnelles », qui s’apparentent plutôt à du piégeage (cages, filets, glu), sont autorisées uniquement par le biais d’une dérogation aux directives européennes. Elles datent d’une période où les populations rurales utilisaient ces petits oiseaux (merles, grives, alouettes) comme une ressource alimentaire, ce qui n’est plus justifié aujourd’hui. De plus, le piégeage est difficilement contrôlable et les pratiques sont cruelles et non sélectives : de nombreux oiseaux protégés se font aussi capturer. Lors des opérations de surveillance, les associations ont souvent trouvé des oiseaux blessés ou morts dans les pièges. Au stress de la capture s’ajoutent les heurts physiques du grillage, la souffrance des oiseaux collés par les pattes, par les plumes des ailes, par la queue ou par le corps, et lorsqu’ils sont décollés, aux stress des manipulations, à la violence des collets.