1 - Actualités

RECUP’AGRIE Comtat inaugure son nouveau site

Le 12 février a été inauguré le nouveau site de collecte de l’association RECUP’AGRIE Comtat. Contigu à la déchèterie intercommunale des Joncquiers (Pernes-Les-Fontaines), il propose plus d’espace et d’équipements, pour mieux correspondre au développement de cette association, axée sur la récupération des plastiques agricoles usagés, et créée par des agriculteurs, pour des agriculteurs.

L’agriculteur moderne a en effet besoin d’une grande quantité de plastiques : de couleur ou blancs, pour les serres, filets anti grêle, sacs de substrats, tuyaux divers pour asperseurs ou goutte à goutte…. Vingt hectares « produisent » 20 tonnes de plastiques usagés en une saison. Qu’en faire ? Les brûler ? C’est polluant et interdit. Les abandonner dans la nature, ou les y enterrer, sachant que leur dégradation nécessitera des centaines d’années ? Les porter en Centre d’Enfouissement ou en incinérateur ?

En 2005, le président du Syndicat des Exploitants Agricoles de Monteux (SEAM), aidé par des collègues et soutenu par la Chambre d’Agriculture du Vaucluse, créée une association, Récup’agriE Comtat. La récupération des Films plastiques Agricoles Usagés (FAU) est lancée. La mairie de Monteux met à disposition le terrain délaissé de l’ancienne déchèterie de la ville, aux Mourgues. La Chambre d’Agriculture actionne ses réseaux pour trouver les premiers débouchés. Parmi ceux-ci, ADIVALOR, spécialiste de la récupération des emballages de tous les produits utilisés par les agriculteurs d’aujourd’hui.

Les plastiques agricoles usagés ne sont plus seulement récupérés, ils sont recyclés en nouveaux sacs, en nouveaux plastiques de serres, en granules, en isolants pour le bâtiment, en mobilier de jardin. Sur son site Internet, l’association fait état de 7 000 000 de sacs fabriqués en plastique recyclé, grâce à ses 210 adhérents.

Le terrain des Mourgues était depuis longtemps trop petit, impossible à mettre aux normes ICPE. Les plastiques difficilement pesés, accumulés en tas mal séparés, étaient peu protégés en cas de fort mistral. Le nouvel espace est un beau cadeau de quinzième anniversaire pour l’association. Il est vaste, les casiers sont construits en dur, un pont bascule est opérationnel, un bungalow le sera bientôt.
Plus symboliquement, il représente à la fois une reconnaissance par les élus locaux de la réussite de cette belle initiative, et un pas supplémentaire des administrateurs de Récup’agriE Comtat vers l’enregistrement légal de leur structure.

Lire ICI, le compte rendu de notre visite de février 2015