1 - Actualités

Ne pas traiter n’interdit pas de cultiver !

Depuis une semaine, la presse vauclusienne fait état du soutien de la chambre d’agriculture du département aux agriculteurs décidés à enfreindre une loi qui instaure une protection des riverains vis-à-vis de l’épandage de produits phytopharmaceutiques dangereux.
Notre fédération souligne qu’il n’est pas de bonne foi de faire semblant de confondre une interdiction de traitement en bordure de champ avec une impossibilité totale de culture. Contrairement à ce qui est avancé, le département ne « perdra (pas) 10% de sa surface agricole soient 12 300 hectares »
FNE Vaucluse est très étonnée de cette posture unilatérale qui contredit des discussions par ailleurs bien engagées sur la « Charte de bon voisinage ».

Voir ICI notre communiqué de presse
Voir ICI la circulaire ministérielle aux préfets du 3 février 2020, sur le « Renforcement de la protection des riverains susceptibles d’être exposés aux produits phytopharmaceutiques. »

Sur le même sujet https://www.fne-vaucluse.fr/2018/12/04/fne-vaucluse-entendue-par-la-mission-interministerielle-devaluation-des-arretes-prefectoraux-reglementant-lutilisation-des-pesticides-a-proximite-des-lieux-et-etablissements-accueillant-des-person/