4 - Actions de sensibilisation

Gestion des déchets : Les Sorgues du Comtat à l’école du Minervois

A l’initiative de La Nesque Propre et de CINEA 84, soutenues par FNE Vaucluse et l’ADEME via FNE PACA, des élus et techniciens de la Communauté de Commune des Sorgues du Comtat se sont rendus en journée d’information et d’échanges à Olargue (34) le 12 juin.

Cette journée s’inscrivait dans la continuité de celle du 13 octobre 2016 à Pernes les Fontaines, qui avait présenté des solutions pour une politique de prévention et de gestion efficaces des déchets. Son but : un retour d’expérience, sur site, portant sur 3 territoires, et 3 modes différents de prévention et de gestion des déchets : La redevance forfaitaire, la redevance incitative et la taxe des ordures ménagères.

Les Sorgues du Comtat étaient bien représentées, chaque municipalité, à l’exception notable de la ville de Sorgues, ayant délégué élus à l’environnement et techniciens. Michel Terrisse, maire d’Althen des Paluds, président de la commission environnement de la communauté de communes, conduisait le groupe. La Présidente de France Nature Environnement Vaucluse, les présidents de La Nesque Propre, CINEA 84, Les Sorgues Vertes représentaient le milieu associatif environnemental.

De son côté, la Communauté de Commune du Minervois au Caroux, notre hôte et mentor, avait délégué Messieurs Jean Pierre Berraud, vice Président en charge des déchets et Vincent Lefèbvre, responsable du service environnement & déchets. Le groupe a également bénéficié à St Pons de Thomières, d’un sympathique accueil par Monsieur Josian Cabrol, Président de cette communauté de communes du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc

Après nous avoir présenté un bilan sans fard des avantages et inconvénients des différentes méthodes de gestion des déchets en œuvre sur leur territoire, messieurs Berraud et Lefèbvre, nous ont fait visiter la déchèterie modèle TriFyl d’Olargues (qui participe à un concours national à ce titre)
.
Une journée particulièrement enrichissante, montrant que sur le territoire des Sorgues du Comtat, comme en Vaucluse, la marge de progression est immense (ce que nos associations environnementales savaient déjà !), mais qu’une gamme importante de solutions (allant du broyage à domicile aux conteneurs adaptés à la taxe, en passant par une déchetterie dans laquelle entrée et sortie sont différentes…) peuvent être mises en œuvre, pour peu que les acteurs veuillent bien y réfléchir.

%d blogueurs aiment cette page :