1 - Actualités

Projet de Parc Naturel Régional du Ventoux : où en sommes nous ?

Le 29 juin dernier, nous avions résumé l’impasse dans laquelle se trouvait le projet de deux phrases :
« La Région prend la main sur le projet », titre La Provence.
Si tel est bien le cas, et afin que nous cessions d’assister au spectacle lamentable de politiques qui mettent la main sur le Ventoux, il conviendra que soient définis avec soin « les autres acteurs » auxquels le président de la Région PACA, entend confier la tâche ardue de « dépasser les clivages et les points de désaccords sur le projet »
Le collectif qui s’est constitué et mobilisé depuis deux mois pour que le projet de PNR Mont Ventoux perdure, souhaite connaître les “nouvelles modalités de travail” dont parle le Président et demande à être associé au projet.
(voir tout l’article)

Du fait de l’été, et surtout des évènements du 14 juillet à Nice, dont chacun de nous pouvait mesurer l’effet dévastateur, le collectif a choisi de porter ses efforts de discussion vers le SMAEMV et son président.
Las, le SMAEMV est peu communiquant : après demande écrite, une réunion n’a finalement eu lieu que le …1er février 2017 !

Fort heureusement, nombre d’associations ou de personnes, sont venues étoffer notre équipe de défenseurs du projet :
Des bénévoles, oeuvrant dans les communes ayant refusé de poursuivre le processus d’élaboration du parc, attachés à l’environnement, la culture, la pratique de sports de nature, et désirant de ce fait que se concrétise un parc naturel régional sur le Ventoux.
Des acteurs économiques locaux, bien conscients de ce qu’un label parc apporterait à leur production agricole, artisanale, ou artistique .

Un nouveau courrier de demande de rendez-vous, signé par tous, a été adressé à monsieur le Président de Région le 5 janvier 2017, à laquelle monsieur Estrosi a répondu le 13 janvier en proposant une rencontre avec son directeur de cabinet.

Nous avions appris début décembre 2016 la nomination d’un médiateur, monsieur Michel Sappin, ancien Préfet de Région PACA. Copie du courrier de demande de rendez-vous a été adressé à monsieur Sappin. Une proposition de rencontre avec FNE Vaucluse, comme membre coordonnateur du collectif a immédiatement suivi.

Le 2 février a été retenu pour une rencontre qui suivait d’assez peu celle du 11 janvier consacrée par la médiation à messieurs Chabert, Président du Conseil Départemental de Vaucluse, et Gabert, Maire de Bonnieux, Président du SMAEMV.

Il s’agissait pour le collectif de montrer combien un projet de parc pouvait amener de cohérence dans l’organisation et l’aménagement de nos territoires, et quelles richesses un tel projet pouvait générer. Un plaidoyer d’autant plus utile que, mal informé, monsieur Estrosi venait de dire ses craintes d’une incompatibilité potentielle entre un statut de parc régional et le passage sur le même territoire d’une manifestation comme le Tour de France ! (lire à ce propos La Provence du 22 01 2017 et le contre exemple

Dans les locaux de FNE Vaucluse, à Carpentras, monsieur Sappin assisté de madame Giraudo, a rencontré successivement :
Nicole Bernard et Jean-Paul Bonneau, de France Nature Environnement Vaucluse,
Lionel Martin, président de Biocoop l”Auzonne, qui ont évoqué le projet de parc sur le plan environnemental et, de ce point de vue, économique
Bernard Mondon, président des Carnets du Ventoux, et Nathalie David, directrice des éditions Esprit des lieux, qui ont évoqué le projet sur le plan culturel, et de ce pont de vue, économique
Daisy Froger-Droz, présidente de l’ Association Touristique de la Destination Mont Ventoux (promotion du vélo autour du Ventoux) et Claude Ayme, Président du Club Alpin Français du Ventoux, qui ont évoqué le projet de parc sur le plan des activités touristiques de nature.

Chacun avait pu préparer cet entretien au moyen d’un questionnaire, élaboré par le médiateur afin de cerner au mieux la situation et les attentes.

Une liste d’acteurs économiques et associatif a par la suite été communiquée à la médiation, afin que soient recueillis les avis de tous, au moyen du questionnaire