1 - Actualités

Sécheresse : les bassins du Calavon, Sud-Lubéron, de la Nesque sont placés en situation d’alerte.

Le Préfet de Vaucluse, au vu de l’aggravation de la sécheresse, a décidé de placer en situation d’alerte les bassins du Calavon, du Sud-Luberon et de la Nesque par arrêté préfectoral du 7 juillet 2016.
le Préfet de Vaucluse avait placé le département en situation de vigilance sécheresse le 14 juin 2016, afin d’anticiper les risques de pénurie et l’impact des prélèvements sur les milieux aquatiques. Depuis la mi-juin, les conditions de sécheresse liées à de fortes températures ainsi que l’absence de toute pluie efficace ont entraîné la poursuite de la dégradation de la situation hydrologique des cours d’eau. L’évolution défavorable de la situation sur les ressources en eau du sud du département conduit à un nécessaire renforcement de ces mesures.

Cette situation devient particulièrement préoccupante dans le sud du département avec les risques avérés de dégradation des milieux, du fait d’un manque de dilution de rejets, et à des mortalités de la faune aquatique. Sur ces bassins, on note les premiers signes de baisse de production pour l’eau potable sur plusieurs captages superficiels, en particulier sur le secteur du haut Calavon ainsi que des inquiétudes sur la pérennité d’irrigation des cultures réalisées à partir de ressources non sécurisées.

Au vu de cette situation préoccupante, il apparaît indispensable de mettre en application les mesures de restriction de l’usage de l’eau prévues par l’arrêté-cadre départemental sur les secteurs placés en alerte :
Bassins placés en alerte : Secteurs de la Nesque, du Sud-Luberon et du Calavon

Interdiction de prélever et d’irriguer de 9 h à 19 h, à l’exception de la micro-aspersion, goutte à goutte, de cultures en godets, semis et jeunes plantations,

Interdiction d’arroser les pelouses y compris par les particuliers, espaces verts et sportifs de toute nature ainsi que le remplissage des piscines existantes de 9 h à 19 h,

Interdiction de laver les véhicules hors des stations de lavage, à l’exception des obligations réglementaires (véhicules sanitaires ou alimentaires), techniques (bétonnières,…) et liées à la sécurité,

Interdiction d’arroser les terrains de golf, à l’exception des greens et départs, qui ne peuvent l’être que de 19 h à 9 h,

Réduction des consommations d’eau de 10 % pour les activités industrielles et commerciales raccordées au réseau public d’eau potable,

Respect des arrêtés préfectoraux complémentaires de restriction d’eau, notifiés aux Installations Classées pour la Protection de l’Environnement.

Sur le bassin du Calavon, les mesures de restrictions sont renforcées :

Réduction de 20 % des prélèvements d’eau individuels, agricoles, industriels et commerciaux, quel que soit l’usage,

Dans le reste du département placé en vigilance, il appartient aux usagers de porter une attention particulière à leurs besoins en limitant au strict nécessaire leur consommation d’eau.

Les maires peuvent par ailleurs prendre, par arrêté municipal, des mesures de restriction plus contraignantes et adaptées à la situation locale, en fonction de la gestion de leur réseau d’eau potable. Un affichage dans au moins un lieu public adapté, pour la consultation par le public des mesures de restriction, est demandé pour les communes concernées.

En cas d’aggravation de la situation et conformément au plan-cadre sécheresse départemental, des mesures de restriction et de limitation supplémentaires des usages de l’eau pourront être prises.