2 - Avis et Communiqués

Extension du CET d’Entraigues : avis favorable MAIS…

Les conclusions des commissaires enquêteurs chargés de l’enquête publique sur le projet d’extension du CET d’Entraigues viennent d’être publiées.
Si l’avis est in fine favorable, il est assorti du nombre exceptionnellement élevé de 5 réserves essentielles, dont la totale levée sera nécessaire, faute de quoi, précisent les commissaires, leur conclusion deviendra défavorable au projet.
Un motif de (demie) satisfaction pour FNE Vaucluse, qui note avec intérêt que ses analyses et celles des commissaires enquêteurs sont concordantes

Les réserves « essentielles » des commissaires enquêteurs :

1. Les décisions préfectorales concernant les servitudes et l’autorisation de stockage de déchets doivent être prises simultanément

2. Les déchets biodégradables de toute nature (y compris les ordures ménagères) ne pourront pas être admis sur le site de stockage au titre de la nouvelle autorisation, ni à moins de 200 mètres des limites de propriétés

3. Le tonnage annuel actuellement autorisé en stockage, soit 90 000 tonnes, ne doit pas être accru ; les mâchefers d’incinération ne pourront pas être admis en stockage ;

4. Un réseau permanent de surveillance de la qualité de l’air autour du site doit être mis en place par le demandeur, en ce qui concerne au moins les poussières et le sulfate d’hydrogène

5. Les modalités de contrôle des envols (papiers, plastiques, etc.) doivent être prescrites dans l’arrêté préfectoral d’autorisation, incluant un ramassage élargi et amélioré aux abords du site, de fréquence au moins hebdomadaire.

Ces 5 réserves ont un caractère cumulatif : elles doivent toutes être levées, faute de quoi, l’avis des commissaires enquêteurs sera de facto défavorable !

Plusieurs des points auxquels nous attachons de l’importance ont été repris :

refus de dépasser le tonnage actuel et d’y inclure les mâchefers
demande express d’un suivi régulier de l’état des eaux souterraines
dépôt de dossier dans un moment de carence du plan départemental
demande d’une étude de suivi sanitaire

Autant d’éléments sur lesquels nous allons continuer d’insister auprès de tous les acteurs du dossier

Voir notre analyse point par point du rapport de l’enquête publique (ici).