1 - Actualités

Agir contre l’effet dévastateur que peuvent avoir les panneaux publicitaires et les enseignes sur notre environnement

C’est à l’initiative et à l’invitation du Comité Ecologique Comtat Ventoux, auquel s’est associée FNE Vaucluse, que le Président de Paysages de France est venu à Carpentras donner une conférence et animer un débat sur le thème: “Agir contre l’effet dévastateur que peuvent avoir les panneaux publicitaires et les enseignes sur notre environnement, c’est possible !”

Passionnante, la conférence de Pierre Jean DELAHOUSSE est quasi impossible à résumer tant les dizaines de diapos illustrant son propos parlaient d’elles même.

En présentation, le conférencier rappelle : “L’effet dévastateur que peut avoir l’affichage publicitaire sur le paysage, notamment dans les périphéries urbaines est, hélas, bien connu. Sans compter l’impact sur l’environnement de l’incitation à la (sur)consommation jusque dans l’espace public.”

“Face à ce qui prend parfois l’allure d’un fléau, le citoyen n’est cependant pas désarmé : par ses résultats impressionnants, l’association Paysages de France a prouvé que l’on peut agir. Sensibilisation et information des élus, repérage et signalement des (nombreuses) infractions, actions en justice, opérations de recouvrement de panneaux, etc. peuvent conduire à des résultats extrêmement positifs.”

Malgré une actualité récente illustrant positivement l’action de “Paysages de France” (Eric PIOLLE, maire de Grenoble, vient d’annoncer la fin partielle de la publicité sur le domaine public, en l’occurrence la disparition des panneaux autres que ceux apposés sur les abris pour voyageurs : une suggestion de Paysage de France. info de France Inter le lundi 24 novembre 2014), il faut bien reconnaître que l’affichage publicitaire a encore de beaux jours devant lui, tant sont efficaces la mauvaise foi et les moyens de pression des afficheurs.