1 - Actualités

Les menaces qui pèsent sur l’étang de la Bonde

Situé entre Cabrières-d’Aigues et la Motte-d’Aigues, dans le sud du Vaucluse, l’étang de la Bonde est le plus grand plan d’eau du Luberon. Le coin est tranquille et verdoyant, l’ambiance y est bon enfant … bref, c’est un endroit charmant ! Ouvert toute l’année à la promenade, il offre l’été un lieu de baignade gratuite pour le plus grand plaisir des petits et des grands.

Mais l’annonce, en juin, de la mise en vente pour quelques 7 millions d’euros de ce domaine d’une superficie totale de 80 hectares (étang, berges, colline et château) est venue soudain assombrir l’avenir de ce lieu si important pour le tourisme local.

Les élus et le propriétaire ont tenté de trouver un compromis, l’idée étant, via un partenariat public-privé, de sauvegarder ce bien patrimonial et pôle touristique d’intérêt économique tout en permettant au repreneur de tirer profit du château en le transformant en site d’hébergement ou de restauration. Mais le propriétaire actuel a refusé…

Une pétition lancée par l’association Cabrières Patrimoine Environnement en juillet 2014 a recueilli à ce jour plus de 2 300 signatures et n’est probablement pas étrangère à la décision du Conseil Général de Vaucluse de créer une zone de préemption relative à une zone naturelle sensible.

Par contre rien ne transparaît sur le devenir du château. … Sera-t-il privatisé ?
La communauté de communes rachèterait les eaux et les plages mais laisserait le reste au privé. … Quel privé ? … Pour quelle utilisation?

Autant de questions toujours sans réponse qui nourrissent l’inquiétude en local et au-delà.

Nous suivons ce dossier et ne manquerons pas de vous tenir informés de ses développements.

%d blogueurs aiment cette page :