1 - Actualités

Information/concertation du public sur le projet éolien du plateau d’Albion

Une information/concertation du public sur le projet éolien du plateau d’Albion vient d’ouvrir.

Les territoires des communes de Saint Trinit, Aurel et Sault sont concernés, mais citoyens, que nous soyons pour ou contre l’implantation d’éoliennes, nous devons nous renseigner et donner notre avis !

Des registres d’observation seront ouverts dans chaque commune le jour de permanence des porteurs du projet et seront accessibles aux heures d’ouverture des mairies jusqu’au 28 novembre.
Permanences de EDF Energies nouvelles et des paysagistes :
jeudi 6 novembre 2014, de 15H à 19H, en mairie de Saint Trinit
Mercredi 12 novembre 2014, de 10H à 14H en mairie de Sault, et de 15H à 19H, en mairie d’Aurel

Afin d’étayer votre argumentaire, voici un extrait de l’Étude paysagère de cadrage des projets éoliens dans le Vaucluse et les Bouches du Rhône, de la DREAL PACA (décembre 2002) :

ENJEUX PAYSAGERS DU DEPARTEMENT DE VAUCLUSE

SENSIBILITE MAJEURE:

Patrimoine protégé communiqué par la DIREN, le SDAP, la DDE (voir tableau
annexé à titre indicatif),
Site classé et inscrit
ZPPAUP(Sorgues – château de Brantes, Pernes les Fontaines)

Patrimoine naturel (site pittoresque, curiosité naturelle)

Massif des Cèdres, pelouses du Grand Luberon, gorges du Régalon, gorges de la Nesque, falaise de Lioux, cluse de Mirabeau, ocres (Rustrel, Gignac, Roussillon, Mormoiron, Bedoin), karst du Coulon, combe de Lourmarin, Fontaine de Vaucluse, Le Grozeau, îles du Rhône (Oiselet, île vieille, Barthelasse), la confluence Rhône-Durance, étang de la Bonde

Patrimoine bâti

• silhouette bâtie, village perché (dont certains bénéficient par ailleurs de protection) Ansouis, Aurel, Le Barroux, Le Beaucet, Bonnieux, Brantes, Buoux, Cadenet, Caromb, Carcairane, Caseneuve, Chateauneuf du Pape, Le Crestet, Crillon le Brave, Cucuron, Entrechaux, Fontaine de Vaucluse, Gignac, Gigondas, Gordes,Grambois, Grillon, Ile sur la Sorgue, Lacoste, Lagnes, Lauris, Lourmarin,Malaucène, Maubec, Ménerbes, Mérindol, Méthamis, Monieux, Mornas, Oppède le vieux, Richerenche, La Roque Alaric, la Roque sur Pernes, Roussillon,Rustrel, Visan, Rastau, Sablet, Saignon, St Saturnin d’Apt, Sault, Saumane de Vaucluse, Séguret, Sérignan du comtat, Suzette, la Tour d’Aigues, Uchaux, Venasque, Viens, Visan
• paysage urbain
Avignon, Carpentras, Vaison la Romaine, Orange, Cavaillon, Apt, Pernes les Fontaines, Pertuis,
• élément bâti
Chartreuse de Bonpas, Rocher des Doms, pont Julien, abbaye de Sénanque, Mur de la Peste, bastides

Patrimoine paysager

• Relief majeur
Le Ventoux, les dentelles de Montmirail, le Grand et le Petit Luberon, versant Sud du plateau de Vaucluse, cluse Mirabeau
• Paysage emblématique
Ventoux, Dentelles de Montmirail, Val de Nesque, Luberon, Fontaine de Vaucluse, pays d’Apt, pays d’Aigues, les Monts de Vaucluse (versant Sud qui délimite le pays d’Apt), Durance de la Cluse Mirabeau à l’Est de Pertuis et de l’Ouest de Pertuis à l’Ouest des Gorges du Régalon.

SENSIBILITE TRES FORTE

Paysage de reconquête
Beaumes de Venise ,Vallée du Toulourenc: St Léger du Ventoux, Brantes, Savoillan
Pays de Sault: Sault, Lagarde d’Apt, Monieux (déjà recensé comme site emblématique)
Les ocres du pays d’Apt: Apt, Gargas, Gignac, Roussillon, Rustrel (en cours de
classement), Le val de Nesque: Blauvac, le Beaucet, Mallemort du Comtat, Méthamis, Venasque

Paysage remarquable

Terrasse de Châteauneuf du Pape, plateau d’Albion, collines de Caseneuve, collines de Durance, collines de Vaison la Romaine, Ligne de crête remarquable,Bordure du massif d’Uchaud et de Châteauneuf du Pape, collines d’Antraigues et Châteauneuf de Gadagne, colline de Vinsobres, Visan, Cairanne, Caseneuve, colline St Jacques, bords de Durance ( de la limite des Alpes de Haute Provence à l’Est de Cadenet) ligne de crête de Lagarde d’Apt à Sault, massif des ocres dans le pays d’Apt

Paysage naturel et relief marqué

– Vallée du Toulourenc
– Le Massif d’Uchaud
– Les Monts de Vaucluse (versant Nord)

Paysage agricole ouvert ou relativement ouvert

– Arc Comtadin
– Plan de Dieu
– Terrasse de Châteauneuf du Pape (par ailleurs identifiée comme remarquable)
– Enclave de Valréas
– Plateau d’Albion (par ailleurs identifié comme remarquable)

Territoire urbanisé ou industrialisé

– Avignon
– Orange
– Carpentras
– Cavaillon
– Bollène
– Pertuis et plaine périphérique

SENSIBILITE FORTE

Paysage agricole bocager

– Plaine Comtadine
– Couloir Rhodanien
– Vallée de la Durance (des gorges du Régalon à la confluence du Rhône)

Paysage rural de collines et campagne provençale, composé d’une mosaïque de
cultures et enclaves naturelles avec des micro reliefs
NB: Les trois unités de cette famille paysagère sont reconnues ce qui leur confère
une sensibilté plus importante
– Collines de Vaison (paysage remarquable)
– Pays d’Apt (paysage emblématique)
– Pays d’Aigues (paysage emblématique)

Paysage industriel

– Nord de Bollène – Lapalud

Les enjeux paysagers des territoires limitrophes

La démarche paysagère élaborée sur les Bouches du Rhône et le Vaucluse devrait être prolongée sur les départements voisins pour garantir à un site ou à un type de paysage le même niveau de sensibilité, au delà des limites administratives :
Camargue Gardoise (sensibilité majeure)
Mont Aurélien (Var) (ligne de crête majeure)
Ste Baume (Var) (ligne de crête majeure)
Baie de St Cyr (Var) (sensibilité très forte)
Plaine de l’Arc (Var) (sensibilité forte)
Plateau d’Albion (Alpes de Haute Provence et Drôme) (sensibilité très forte)
Vallée du Toulourenc (Drôme) (sensibilité très forte) ……

Toute l’étude ici

Ainsi, qu’en complément, l’Etude paysagère de cadrage des projets éoliens dans les Alpes de Haute-Provence (puisque le plateau d’Albion est concerné)

Extrait :

PLATEAUX DE HAUTE PROVENCE TYPOLOGIE

• CARACTÉRISTIQUES PAYSAGÈRES
Les plateaux d’Albion, Valensole et Puimichel présentent des paysages ouverts composés d’une mosaïque de parcelles de céréales, de lavandin, de prairies, quelques vergers et des bois. Les ondulations du relief sont amples et souples. Les vues lointaines portent vers des reliefs emblématiques (Mt Ventoux depuis Albion, montagne de Lure depuis Valensole et Puimichel, St Victoire et Montdenier depuis Valensole). Les “routes de la lavande” sillonnent ces territoires avec des ambiances et une lumière très méditerranéenne.
Les vallons boisés et intimistes qui entaillent les plateaux s’inscrivent en contraste avec les parties tabulaires.
Des fermes isolées sont disséminées sur tout le territoire alors que les villages, peu nombreux, sont soit abrités au creux d’un micro-relief, soit perchés.

• ENJEUX
Échelle et accessibilité des plateaux se prêtent à un développement éolien à pondérer toutefois par la qualité des ambiances paysagères, leur reconnaissance patrimoniale et les dégagements visuels lointains vers, et depuis, Lure, Luberon, les contreforts des Alpes qui sont à prendre en compte dans l’acceptabilité des projets.

Seul un pré diagnostic paysager détaillé, à l’échelle de chaque plateau et à l’initiative des intercommunalités, peut établir la faisabilité ou non de projet

• SENSIBILITÉ TRÈS FORTE

• RECOMMANDATIONS
Engager une réflexion paysagère globale par plateau. La superficie de ces territoires ne se prête pas à une multiplication ni à une juxtaposition de projets individuels qui est à éviter absolument.

• Tenir compte de la valeur patrimoniale des paysages agricoles (l’Est d’Albion est lié à la proximité de Lure et du Contadour qui ont inspirés l’œuvre de Giono, une partie de Valensole est répertoriée dans le projet de charte du PNR Verdon comme « espace de découverte du grand paysage à préserver », le plateau de Puimichel apparaît dans l’atlas paysager comme « terroir présentant une qualité paysagère notable ou il convient de préserver la qualité et la perception des terroirs »). Par ailleurs Le PNR du Verdon a établi des règles en matière de paysage et d’éolien qui s’appliquent au-delà de ses limites administratives lorsque des impacts peuvent affecter celui-ci.

• Préserver les vallons intérieurs des plateaux car leurs dimensions ne sont pas à l’échelle du grand éolien

• Vérifier l’absence de co-visibilité pénalisante avec des lieux d’habitat dans le périmètre rapproché, des éléments de patrimoine protégé ou reconnu. Analyser les perceptions depuis Lure, le Luberon ou les premiers contreforts des Alpes (Montdenier, Moure de Chanier …)

• Analyser, depuis les principales routes départementales des plateaux, la découverte des reliefs emblématiques périphériques (Ventoux, Lure, Luberon, Montdenier, Ste Victoire)

• Élaborer un parti d’aménagement étayé. Plusieurs pistes sont à priori envisageables :
− Implanter le projet sur la rupture de relief si l’échelle et la composition du versant le permettent (éviter tout effet d’écrasement). Un tel projet concerne alors d’un point de vue paysager autant la vallée périphérique que le plateau à proprement parler (Cf fiche A) dans l’élaboration du projet et la concertation.
− Caler le projet en recul des limites physiques du plateau en appui sur différentes structures paysagères selon le parti d’aménagement développé :
– Les structures paysagères du plateau (trame de haie, parcellaire)
– La création d’un grand carroyage régulier
– La recherche d’un effet de « Land Art » (recherche et création d’une composition artistique à l’échelle du grand paysage)

(Toute l’étude ici)

(ici : Projet tel qu’il est présenté par EDF)