1 - Actualités

Drame de Sivens : analyses et actions de FNE

Suite à la mort dans la nuit de samedi à dimanche de Rémi Fraisse, jeune bénévole de Nature Midi-Pyrénées, en marge de la manifestation contre le barrage de Sivens, dans le Tarn, voici un point sur les réactions immédiates de France Nature Environnement.

Une cellule de crise s’est constituée autour du président de FNE. Coordonnée par Antoine Gaillard, notre nouveau chargé de mission événementiel et ancien salarié de Nature Midi-Pyrénées, elle réunit les services communication, plaidoyer, lien fédéral et les associations sur place.

Dernières infos

Le procureur indique que des traces de TNT ont été retrouvées sur les vêtements de Rémi Fraisse. Cela signifie qu’une grenade offensive a été tirée et qu’elle pourrait être à l’origine de sa mort. Le procureur d’Albi est dessaisi de l’affaire au profit de celui de Toulouse. Selon le magistrat d’Albi, “on est sur le critère d’une infraction commise par un militaire” or c’est le parquet de Toulouse qui est habilité en matière militaire. Le procureur d’Albi est donc dessaisi de l’affaire au profit de celui de Toulouse. Selon le magistrat d’Albi, “on est sur le critère d’une infraction commise par un militaire” or c’est le parquet de Toulouse qui est habilité en matière militaire.

Nos actions

Dès jeudi, avant le drame, Antoine Gaillard était sur place pour coordonner la participation de FNE à la manifestation aux côtés de Nature Midi-Pyrénées et FNE Midi-Pyrénées. Hier, outre les premiers twitts du matin de Benoît :

– Une information presse a été envoyée aux journalistes dans la matinée, suivie d’un communiqué cosigné par Nature Midi Pyrénées, FNE Midi-Pyrénées et FNE (à consulter sous ce lien : http://www.fne.asso.fr/fr/sivens-nature-midi-pyrenees-fne-midi-pyrenees-et-france-nature-environnement-en-deuil.html?cmp_id=33&news_id=13905)

– Nous avons relayé ces messages sur Facebook et Twitter. Nous avons également mis un bandeau noir sur le logo et le site en signe de deuil.

– Dans la journée, Denez L’Hostis a contacté S. Royal par SMS pour lui demander de s’exprimer. Elle a répondu qu’elle ne souhaitait pas s’exprimer pendant la période de deuil.

– Denez L’Hostis et Benoît Hartmann ont été sollicités par un grand nombre de médias pour réagir à cette actualité. Denez est intervenu notamment dans les colonnes du Nouvel Obs

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20141028.OBS3385/mort-de-remi-fraisse-l-etat-francais-peut-etre-hyper-violent.html

– En fin d’après midi, nous avons également relayé les appels aux rassemblements pacifistes dans toute la France.

Aujourd’hui, Denez L’Hostis, principalement, et Benoît Hartmann continuent à répondre aux sollicitations des journalistes.

– Lors de la réunion hebdomadaire plaidoyer, Denez a donné ses priorités sur le dossier : séparer le sujet de la mort de Rémi du fond du dossier, avec deux traitements. Par ailleurs, il a exprimé le souhait que dorénavant la Renoncule à feuille d’ophioglosse, fleur que suivait Rémi Fraisse dans son activité de naturaliste, devienne le symbole de nos luttes à venir. Nous avons donc invité les utilisateurs de Facebook et Twitter à utiliser comme photo de profil une image de Renoncule à feuille d’ophioglosse

– Une lettre ouverte, cosignature Nature Midi-Pyrénées / FNE Midi-Pyrénées / FNE, (copie ci-joint) a été adressée à Manuel Valls, et en copie à B. Cazeneuve et S. Royal, demandant l’arrêt du projet de barrage à Sivens, ainsi que l’ouverture d’un débat décent et serein, respectant la mémoire de Rémi Fraisse.

– Un appel à manifestation pour le dimanche 2 novembre et les suivants est en cours de préparation (plus d’information dans les jours qui viennent).

– Nous continuons à alimenter nos différents supports (site, page Facebook, compte Twitter, Lettre du Hérisson de l’automne)

– Denez L’Hostis a prévu d’adresser ses condoléances à la famille de Rémi Fraisse au nom de France Nature Environnement.

Demain :

– Suivi de ces points, notamment de l’appel à manifester

– Mise en ligne de l’argumentaire sur le fond du dossier, issu du Collectif du Testet

Bénédicte de Badereau
Responsable éditoriale

01 44 08 02 52 – www.fne.asso.fr


Le dossier FNE jour par jour