1 - Actualités

Quand la presse explique comment rendre un terrain constructible

Lu dans « La Provence » du 23 octobre 2014 (Marie-France BAYETTI) :

(…) “Pour transformer un terrain agricole (en zone A) en terrain constructible, il convient d’arracher les arbres fruitiers. Lorsque les vergers ont été arrachés, il faut les déclarer en zone N (bois et landes). Quand les terrains sont en zone N, le propriétaire échappe au contrôle de la Commission départementale de consommation des espaces agricoles (CDCEA) qui veille à ce qu’on ne détruise pas le patrimoine agricole. Le maire modifie ensuite le PLU et dans le périmètre nouveau, inclut ces parcelles, en même temps que celles de la commune. On aménage ensuite le tout, aux frais de la commune, et on met en vente au prix fort ce qui ne vaut rien du tout en terrain agricole. Plusieurs hectares ont ainsi été vendus à des particuliers”.

Selon la formule consacrée : « Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que pure coïncidence »…