1 - Actualités

FNE 84 s’oppose à l’extension du Super U de Puyvert

Pour la deuxième fois en 15 mois, FNE Vaucluse demande à la Commission Nationale d’Aménagement Commercial (CNAC) de revenir sur l’autorisation d’extension accordée par la Commission Départementale d’Aménagement commercial (CDAC de Vaucluse) à l’hypermarché Super U de Puyvert.

La commune de Puyvert, 777 habitants (chiffres INSEE 2011), fait partie du parc naturel régional du Luberon, territoire remarquable par la qualité de ses paysages, de ses milieux naturels, et de son patrimoine bâti.
Elle en a approuvé la charte, révisée en 2009 pour douze ans, qui prévoit de maîtriser la pression foncière, anticiper et réduire l’impact des aménagements, favoriser le maintien et le développement des activités de service, d’artisanat et de commerce dans les villages, d’améliorer la qualité de l’eau, de l’assainissement, de l’air, de veiller à la sauvegarde de la vocation agricole des terres.

La demande de la Société « Lisanydis », qui gère à Puyvert un super marché de 1 779 m² à l’enseigne de Super U, et de la SCI La Valette Lubéron, de créer un ensemble commercial d’une emprise au sol du bâti de 11 454 m2 sur une assiette foncière de 42 034 m2, a été :

– accordée par la CDAC de Vaucluse le 21 01 2013
– Refusée par la CNAC (décision n°1794 T, 1808 T, 1835 T, du 6 juin 2013), sur recours de France Nature Environnement 84 et autres ;
… Décision portée par Lisanydis en Conseil d’Etat, section du contentieux (Requête n°371582 ; « SAS LISANYDIS »), démarche toujours en cours
– Refusée par la CDAC de Vaucluse le 3 mars 2014.
– Présentée, au prétexte de la loi ALUR, en CDAC de Vaucluse le 12 mai 2014, et acceptée.

La municipalité de Puyvert, qui soutient fortement le projet d’extension du centre commercial, tente d’user les résistances, en représentant inlassablement le même mauvais dossier.

Si nombre d’entre nous sont fatigués de Super U au point d’être devenus incapables d’acheter quoique ce soit dans quelque “U” que ce soit, il nous reste encore assez d’énergie pour nous opposer à ce projet !